Garde à vue

Vous êtes ce que le langage populaire appelle - à tort car vous n’avez pas encore ce statut - "accusé" ou "prévenu", ce que les auteurs appellent "suspect", les policiers "mis en cause" et la loi "gardé à vue".
Bref vous avez des ennuis.
De sérieux ennuis.
Bienvenue ! bienvenue en garde à vue.
Vous regardez autour de vous et constatez l’étroitesse de la cellule dans laquelle vous êtes enfermé. Vous entendez les cris de vos voisins… Vousêtes ici pour les 48 prochaines heures.
Comment survivre
dans cet environnement hostile ?

Surtout comment faire pour tenter de se sortir de là avec le moins de mal possible ? La problématique principale ici est que l’on est aveugle et sourd dans cette phase procédurale.
Le but est donc de tenir, au maximum, ces 48h sans tomber dans les pièges tendus pas les policiers, le temps d’arriver sans trop de dommage à la phase judiciaire afin de ne pas vous "auto-incriminer".
Afin de comprendre comment y parvenir, il convient sans doute de s’y préparer.
Fort de notre expérience en matière de gestion des garde à vue nous, Vendome Executives avons élaboré des protocoles ainsi qu'un ensemble de stratégies et de solutions pour vous aider, grâce à notresavoir-faire, à surmonter cet évènement ainsi que les  traumatismes qui en découlent.
Ce qui compte "ce n’est pas la chute", mais encore et toujours "l’atterrissage" possède le savoir-faire et l’expertise pour vous aider à faire toujours plus, voir toujours plus grand, et réussir toujours mieux.



ÉTAPES TRAUMATISANTES DE LA GARDE À VUE